Il est évident qu'on arrive plus facilement à accomplir ses projets de vie si l’on sait ce qu’on veut, et si l'on se fixe des objectifs précis. Se fixer un objectif (Pourquoi) permet de savoir ce que l'on veut (Quoi) et donc de savoir ce qu'on doit faire pour y arriver (Comment).

Les vents sont favorables à celui qui sait vers où mener son bateau

Commencer par lister l'ensemble de ses projets

Définir ses objectifs permet de suivre sa progression et donc de garder la motivation ou encore de prendre des mesures  pour garder le cap. C'est également essentiel pour sa gestion financière.

Pour définir ses objectifs, il faut avant tout lister l'ensemble de ses projets. Nous avons tous des projets que nous pouvons organiser selon l'échéance entre court terme (1 à 3 ans), moyen-terme (3 à 8 ans) et à plus long terme (au-delà de 8 ans).

Définir le coût ou le budget pour réaliser chaque projet

Bien évidemment, nous excluons ici l'ensemble des projets qui ne nécessitent pas d'investissement financier. Chaque projet a un coût qui peut-être défini à l'avance, par exemple si vous avez pour objectif d'acquérir un bien immobilier avec une valeur d'achat estimée en épluchant les annonces de biens immobiliers, vous pouvez fixer comme objectif le montant de l'apport (en moyenne 10%) qui va vous permettre de réaliser l'achat de la résidence de vos rêves.

Il est essentiel de déterminer son objectif car c'est le seul moyen de savoir de combien d'argent vous aurez besoin pour le réaliser. En attendant de définir un montant, vous pouvez bien sûr déterminer un montant approximatif qui pourra être ajusté plus tard. Nous pouvons également vous accompagner pour définir votre cible.

Ensuite, il convient d'établir un ordre de priorité pour tous vos objectifs en les numérotant (1 pour le plus important, 2 pour le deuxième plus important et ainsi de suite).

Aligner l'horizon de votre épargne à vos projets

Vous avez maintenant un idée claire de la priorité de vos projets (vos échéances souhaitées et les budgets associés). Certains projets peuvent être atteints rapidement, d’autres nécessiteront plusieurs années. Par ailleurs, vos objectifs peuvent évoluer au cours de la vie et il conviendra de revoir régulièrement ses priorités.

Maintenant que vous avez ordonné vos projets entre niveau de maturité (court-terme, long-terme) et de priorité, il faudra répartir cette épargne sur vos différents projets. Plus l'échéance de vos projets est proche, plus l'épargne devra être liquide est donc moins au sensible au risque.

L'étape d'alignement des projets et de votre épargne est essentielle pour votre gestion financière mais bien souvent délaissée. En effet, une erreur souvent commise lorsque l'on définie sa stratégie patrimoniale est une mauvaise adéquation de son patrimoine avec les échéances de ces projets qui peut contraindre à devoir retirer, dans un contexte économique non favorable, des fonds investis à long terme pour réaliser un projet à court-terme.

Avant d'associer son épargne existante à ses projets futurs, il convient de mettre de côté 3 à 6 mois de dépenses en tant qu'épargne de précaution car on n'est jamais sûr de l'avenir. En revanche, il n'est pas nécessaire d'avoir une épargne de précaution trop conséquente, l'erreur ici serait d'avoir trop d'épargne dormante et donc ne pas tirer profits des intérêts composés pour valoriser son capital.

Saviez-vous que 80% de l'épargne des français est totalement liquide c'est à dire déposée dans les comptes-courants ou livrets d'épargne avec des rendements nuls ou très faibles alors même que cette épargne reste immobilisée en moyenne 10 ans.

Cette étape d'optimisation est la plus difficile car il faut à la fois bien sûr privilégier les projets prioritaires sans délaisser les projets moins prioritaires qui ont une échéance à plus court terme. Nous avons donc lancé notre solution Moments de vie afin de vous accompagner dans cette démarche.

En effet, pour réaliser cette optimisation il faut pouvoir déterminer les rendements futurs de votre épargne et confirmer qu'ils vont vous permettre d'atteindre vos objectifs. Ils convient ainsi de garder vos produits d'épargne de long terme sur des projets lointains afin de retirer pleinement les bénéfices des intérêts composés et des avantages fiscaux souvent associés à ce type d'enveloppes fiscales.

Par exemple, pour atteindre un objectif de 300 000 € pour financer sa retraite complémentaire dans 30 ans, nous pourrons allouer de l'épargne sur des actifs à rendements via les marchés financiers de type actions ou utiliser l'effet du crédit grâce à un investissement locatif. Ce type d'épargne est particulièrement adapté pour des projets lointains.

Les intérêts ne seront pas forcément suffisants pour atteindre vos objectifs, il faudra peut-être continuer à épargner régulièrement. Je vous invite donc à poursuivre la lecture sur notre article Etape 2 - Gérer son budget judicieusement

A retenir :`

  • Définir clairement sur ses projets : objectif, priorité et échéance
  • Tenir compte de l'échéance de ses projets pour allouer judicieusement son épargne

Vous êtes bien connexté Moments de vie
Bienvenue! Vous êtes connecté.
Super! Vous êtes inscrit.
Votre lien a expiré
Accéder à vos emails pour vous connecter grâce au lien envoyé